Une spécialité bien de chez nous : les Ravioles du Royan qui ont inspiré cette recette inventée par Moumette.

J'en profite pour faire une parenthèse sur ces ravioles. Je précise tout de suite, que ceci est mon point de vue et absolument pas sponsorisé. Bref, j'ai l'habitude de manger les ravioles industrielles. Très bonnes ceci dit, mais après un week-end en chambres d'hôtes où nous nous sommes régalés, notre cuisinier hors pair nous a conseillé de faire un détour au salon du vin de Tain l'Hermitage pour y acheter les "vraies" ravioles.

Effectivement, nous avons découvert pour la première fois que ces ravioles-là n'ont rien à voir avec celles qu'on achète de partout !
J'ai trouvé que l'on peut se procurer ces ravioles sur internet pour éviter de courir les salons des vins ;-)
Comme je le disais, cette parenthèse a pour unique but de partager cette découvertes à ceux qui sont aussi gourmands que moi !
Il s'agissait donc des "Ravioles des grands Goulets" mais il doit certainement en exister d'autres marques.

J'ai aussi appris que pour une cuisson optimale, il ne faut pas que l'eau bout pour la cuisson mais qu'elle reste juste frémissante ... et après test, il est vrai que cela change sensiblement le résultat.

Attention : pour cette recette, ça ne vaut pas le coup d'utiliser ces ravioles-là. Contentez-vous des ravioles de type "Saint Jean" !

P5056040


Maintenant, retour à la recette, très vite réalisée :

8 à 10 gros champignons géant à farcir (lavés et séchés)
1 paquet de ravioles
1 briquette de crème fraiche liquide
Eventuellement gruyère râpé
Sel, poivre

L'idéal est d'avoir préalablement congelé les ravioles. Ainsi, elles se découperont facilement et cela évitera qu'elles ne se collent entre elles à la cuisson. Commencer par les séparer les aunes des autres, les faire frire rapidement dans une poêle avec de l'huile jusqu'à ce qu'elles soient dorées. Remuer régulièrement et enlever les pieds des champignons pendant ce temps.

Poser les champignons (face bombée vers le bas) dans un grand plat à gratin. Remplir l'emplacement du pied de ravioles, verser un peu de crème et recouvrir de gruyère râpé (facultatif, je n'en mets pas car on fait attention à notre ligne en ce moment :-)   )

Asaisonner et enfourner à 180 °C pendant 20 à 30 minutes selon votre four. Les ravioles seront dorées et croquantes sur le dessus, moelleuses et fondantes à l'intérieur et les champignons mi-cuits pour garder un peu de croquant.


Je l'ai servi avec un pavé d'espadon grillé au citron vert et à la vanille et cela se mariait très bien.